x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Bâtiment et Travaux publics : un plastique performant et précurseur

Jeudi 19 Juin 2014  |  L'œil de l'expert
Bâtiment et Travaux publics : un plastique performant et précurseur

Les plastiques jouent un rôle important dans notre vie quotidienne mais leur utilisation dans notre habitat est moins évidente. Pourtant, le BTP représente 21% de la demande de plastique en France. Des plastiques qui sont présents aux étapes clés de construction d’un bâtiment, à l’intérieur comme à l’extérieur, et sont également très utilisés dans les travaux publics. De quoi voir d’un autre œil l’utilisation de polymères dans ce secteur.  Alors, en quoi le plastique est porteur de performance dans le BTP ? Comment aider les industriels du BTP à rester toujours plus compétitif ?

Utilisation de plastique : de réels bénéfices pour le BTP

Le plastique a intégré petit à petit le bâtiment en s’immisçant tout d’abord dans le béton, pour finalement venir remplacer des métaux jusqu’alors très utilisés dans le secteur tels que les alliages métalliques.

Appréciés pour leurs qualités intrinsèques, les plastiques offrent un panel de caractéristiques variées : isolants thermiques et acoustiques, cinq fois plus légers que l’acier, durables, recyclables…

Aujourd’hui, le PVC est le principal plastique à être utilisé dans le bâtiment au travers de multiples applications : fenêtres, revêtements sols et muraux, canalisations… Le PVC est un matériau très solide, facile d’entretien, avec une longévité pouvant atteindre 60 ans pour les canalisations, naturellement ignifugés puisqu’il est constitué de sel à 57%, recyclable à 100%.

Sa popularité dans le secteur le place même à la troisième place des plastiques les plus vendus au monde.

Des plastiques au coeur du BTP

Le béton est la principale matière qui constitue l’urbanisme depuis des dizaines d’années.
Son impact environnemental dû aux consommations excessives d’eau est désormais régulièrement montré du doigt. Le plastique vient alors enrichir ce matériau pour lui offrir de nouvelles applications :

  • Des polymères « superplastifiants » ont fait leur apparition et viennent renforcer la structure même du béton pour créer un «béton fibré à ultra hautes performances» (BFUHP).
  • L’ajout de polyacrylates et/ou de polycarboxylates permettant d’accroitre la résistance mécanique du béton par huit et d’alléger l’ensemble de sa composition.

 

Il existe aussi des applications beaucoup plus innovantes, non plus simplement destinées à alléger une structure. En effet, deux entreprises ont eu l’idée de rendre le béton translucide afin de gagner en luminosité, protéger des UV et donner un esthétisme unique. Deux procédés ont été inventés : l’un avec la fibre optique, l’autre avec une résine thermoplastique. Le nouveau béton créé permet de laisser passer 90% de la lumière avec une translucidité de 20% tout en conservant sa solidité.

  • Pour répondre aux exigences environnementales, une entreprise a également développé un béton en plastique recyclé : le Thermo Poly Rock (TPR). Ce béton breveté est composé de déchets plastiques transformés à froid. Il permet de réaliser des économies d’énergie, de recycler de la matière tout en conservant des propriétés très intéressantes : légèreté, solidité, meilleure isolation thermique, résistance à la moisissure et aux incendies…Les panneaux en TPR fabriqués servent à construire des logements modulables à bas coûts.

 

Des réalisations novatrices en matière plastique dans le BTP

Le bâtiment est souvent perçu comme un secteur engendrant peu de mouvements et d’initiatives créatrices et innovantes. Cette appréciation est pourtant loin de la réalité. Avec son fort potentiel de développement, le secteur n’hésite plus à se positionner comme un précurseur en allant toujours plus loin dans la création et la proposition de valeur ajoutée.

Un pont en plastique recyclé

Un pont construit entièrement en plastique en Europe ? C’est désormais chose faite en Ecosse avec la construction d’un pont conçu en polyéthylène haute densité et en polypropylène recyclé.
En plus d’avoir été totalement conçu en matières plastiques, ce pont est écologique de par sa structure conçue grâce à la récupération d’une cinquantaine de tonnes de bouteilles plastiques usagées et de débris plastiques provenant du secteur automobile. Outre sa recyclabilité, ce pont est donc très léger et ne nécessite aucun entretien ou traitement particulier.

Des constructions grandioses en plastique

« Le Mediatic », cet immeuble situé en plein centre de Barcelone, est connu non seulement pour son design hors du commun et également pour son utilisation innovante du plastique ETFE (éthylène tétrafluoréthylène). Ce polymère fluoré thermoplastique est de plus en plus utilisé dans la construction de nouveaux bâtiments car il offre une alternative moins coûteuse au verre (de 30% à 70% d’économie en fonction de son utilisation). Ces panneaux en ETFE permettent de réguler la lumière et la température grâce à des « coussins » se gonflant d’azote et filtrant ainsi 85% des rayons du soleil : jusqu’à 20% d’économie d’énergie réalisée.

A Taiwan, des ingénieurs ont réussi à allier design, écologie et innovation en construisant un immeuble fabriqué en briques provenant à 100% de bouteilles en plastique recyclées : la Polli-Brick.
L’« EcoArk » faisait plus de 20 mètres de haut pour 130 mètres de long et a été construit de manière éphémère pour être le Pavillon de la Nouvelle Mode lors de l’exposition internationale de Taipei en 2010. Sa structure en nid d’abeilles était composée de plus de 1,5 million de bouteilles recyclées, fondues puis remoulées par injection soufflage pour former les 480 000 briques de l’immeuble. Trois années de recherche ont été nécessaires pour concevoir ces briques à la fois encastrables, isolantes et transparentes.

 

Des idées créatrices qui rappellent aux industriels du secteur du BTP que le plastique n’est pas un matériau figé et qu’il permet des applications toujours plus innovantes. Représentant seulement 1% des matériaux utilisés dans la construction, le plastique est pourtant source de valeur ajoutée dans la modernisation et la construction de nouvelles structures.

Que vous soyez un professionnel du Bâtiment ou des Travaux publics, le CFP développe vos compétences et celles de vos collaborateurs en proposant des formations adaptées aux spécificités de votre métier.

« Retour