x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Innov'Day packaging plastique, quelles évolutions ?

Jeudi 27 Novembre 2014  |  L'œil de l'expert
Innov'Day packaging plastique, quelles évolutions ?

Au cours de ces dernières années, les industriels fabricants d’emballages n’ont cessé d’innover et d’intégrer dans leurs produits les contraintes économiques et réglementaires ainsi que les nouveaux modes de vie et de consommation afin de créer de la valeur.

La prochaine Innov’Day du CFP (le 16 déc. à Lyon) présentera les principales évolutions du packaging plastique :

  • mise en adéquation avec la réglementation en vigueur
  • respect de l’environnement
  • innovation à faibles coûts

 

Selon le Comité Pack Experts du Salon International Emballage 2014[1], l’impact environnemental et les nouvelles fonctions du packaging, créatrices de valeur ajoutée, sont au centre des préoccupations des industriels fabricants d’emballages.

 

Le packaging alimentaire, un secteur en mutation

 

Le packaging alimentaire, premier débouché des matières plastiques

L’emballage est le premier débouché des matières plastiques dans le monde et l’agroalimentaire en absorbe 65%, selon Rungis International[2]. Les emballages plastiques alimentaires sont composés principalement de polymères, ils se recyclent à l’échelle industrielle. Les emballages alimentaires à base de matériaux issus de ressources renouvelables se développent de plus en plus.
Le packaging alimentaire représente 40 % du plastique transformé en Europe. En 2014, la France (2,04 millions/tonnes) est le deuxième pays producteur de packaging plastique en Europe après l’Allemagne (4 millions/tonnes)[2].

 

Les grandes tendances en matière de packaging alimentaire

Aujourd’hui, plusieurs tendances majeures se dessinent en matière d’emballage alimentaire :

  1. Allégement et amélioration qualitative des matériaux
  2. Sécurité alimentaire
  3. Praticité
  4. Attrait sensorielle
  5. Innovations techniques :
  • cuisson dans l’emballage : système de valves adaptées…
  • matériaux propres : réduction des additifs, encres sans solvant…
  • packagings intelligents avec puces RFID (Radio Frequency Identification),
  • emballages actifs : amélioration de la conservation du produit (sous-vide, surgelé, congelé…)

 

Les évolutions actuelles du packaging cosmétique

 

Un marché au renouvellement rapide

Depuis quelques années, la durée de vie d’un produit cosmétique sur le marché a beaucoup diminué. Les marques de produits de beauté ne cessent de renouveler leurs gammes (environ 1/3 des gammes changent chaque année[3]). Par conséquence, les entreprises du secteur sont sans cesse à la recherche de nouveaux packagings, de décorations originales et personnalisées leur permettant de se différencier. La proximité, la flexibilité et la réactivité sont des facteurs clés de succès.

 

Des packagings plus écologiques

Une autre évolution marquante : l’usage de plus en plus fréquent de solutions plus écologiques comme l’utilisation de matériaux recyclables et durables. Par conséquence, plusieurs entreprises du secteur ont décidé d’intégrer un processus respectueux de l’environnement ou d’offrir des solutions écologiques novatrices[3]. Par exemple, CVP Packaging (fabricant d’emballage cosmétique) a intégré une démarche « So Green » réalisée après un audit mesurant l’impact carbone de son activité. L’entreprise s’est engagée en particulier à réduire ses émissions de gaz à effets de serre de chaque poste et de chaque matière plastique utilisée.

 

Relocalisations plus proches de l’Europe

Plusieurs acteurs du secteur cosmétique ont annoncé leur projet d’ouvrir de nouveaux sites de production plus proches de l’Europe, dans le but de satisfaire davantage ces marchés[3].
Ce mouvement de retour est la résultante de plusieurs facteurs parmi lesquels :

  • L’éthique : prise de conscience de la part des consommateurs des conséquences sociales et environnementales de leurs actes d’achats,
  • Le recalcul des coûts : coûts de transport plus élevés, intégration des problèmes de qualité, logistique …
  • La consolidation des réglementations européennes : REACH

 

Avec le phénomène de raccourcissement du cycle de vie des produits, la proximité devient un avantage majeur. En effet, elle permet de rationaliser les flux, de réduire les délais de livraison et les stocks.

 

Les innovations des emballages pharmaceutiques au rythme de la réglementation

 

Des plastiques de commodités alliés aux résines techniques

Les matières plastiques dites « techniques » entrent progressivement dans la fabrication de nombreux systèmes de délivrance de médicaments grâce à leurs différentes propriétés chimiques et mécaniques[4]. Elles font l’objet de recherches approfondies pour répondre aux interrogations sur leur innocuité et aux exigences d’une réglementation de plus en plus drastique.

Les résines polymères sont largement employées pour l’emballage des produits pharmaceutiques. Les stylos injecteurs, poches de perfusions, inhalateurs, blisters… sont abondamment composés de plastiques dits « de commodités » tels que le polychlorure de vinyle (PVC), le polypropylène (PP) ou le polyéthylène haute densité (PEhd). Les plastiques techniques, quant à eux font partie intégrante des systèmes de délivrance de médicaments en particulier dans les parties en contact avec le produit et l’emballage des produits sanguins[4].

  • Concernant les parties en contact direct avec le produit : certaines sociétés* utilisent du PBT (polytéréphtalate de butylène), pour sa tenue chimique ainsi que ses propriétés en frottements.

 

  • Concernant l’emballage des produits sanguins : le secteur du packaging pharmaceutique peut utiliser du PC (polycarbonate) pour ses propriétés de transparence et sa tenue aux procédés de stérilisation.

 

Par ailleurs, la société DuPont a développé un nouveau matériau incorporant du silicone pour les inhalateurs de poudre sèche. Il en résulte de meilleures performances en tenue de frottement, un mécanisme de délivrance plus doux et une meilleure précision de dosage du médicament.

 

Des solutions innovantes face aux contraintes réglementaires

Une des contraintes pour l’industrie pharmaceutique est d’empêcher que certains composants plastiques de l’emballage puissent se retrouver dans le produit tout en répondant aux contraintes réglementaires. Pour pallier à cette problématique, de nombreuses entreprises innovent au niveau de leurs composants et s’adaptent aux changements législatifs. Par exemple, la société BASF a créé un plastifiant sans phtalates…

D’autres fabriquants ont adopté une démarche spécifique aux matières premières destinées à l’emballage pharmaceutique[4]. Cette démarche consiste à :

  • tester l’ensemble des matières pour leur biocompatibilité selon les exigences de la FDA (Food and Drug Administration) et DMF (Drug Master File)
  • dédier une ligne de production aux produits pharmaceutiques (ses applications) et suivre des procédures de lavage spécifiques
  • ne pas changer la formulation d’un produit (le changement de matière pour l’emballage peut modifier la stabilité du produit)

 

Lors de l’Innov’Day du 16 décembre à Lyon, des experts apporteront leur éclairage sur les transformations en cours dans le domaine du packaging plastique réalisé par injection, soufflage ou thermoformage. Les intervenants aborderont les évolutions du packaging dans de nombreux secteurs : l'agro-alimentaire, la santé, l'hygiène et beauté, les produits d’entretien et les autres besoins de l’industrie et du transport.

 

 Découvrir le détail du programme de l’Innov’Day « Les avancées dans le packaging plastique » et s’inscrire

 

[1] Emballage Digest, revue n°587 (avril 2014), quelles évolutions pour l’emballage ?

[2] http://www.rungisinternational.com/fr/bleu/enquetesrungisactu/Emballagealimentaire642.asp

[3] Premium Beauty News (octobre 2014), emballages cosmétiques : 3 tendances à suivre

[4] Industrie Pharma et Chimie (avril 2014), les plastiques techniques innovent suivant la réglementation

* A l'instar de la société Sabic, entreprise chimique mondiale

« Retour