x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Le plastique, un secteur d'avenir

Lundi 27 Janvier 2014  |  L'œil de l'expert
Le plastique, un secteur d'avenir

« Les entreprises qui se contentent de suivre les tendances dans leur domaine de compétences et sur leurs marchés se verront dépassées, car les innovations surgissent à la périphérie »(1). Cette citation de Francis Pisani résume les nouveaux enjeux des entreprises industrielles. Soumises à de plus en plus d’obstacles économiques, réglementaires, et concurrentiels ces entreprises subissent souvent les évolutions rapides de leurs marchés.

Le 9 décembre dernier à Besançon, la conférence « Plastique : un matériau innovant » s’est réalisée dans le cadre de la rencontre annuelle d’Allizé-Plasturgie Franche-Comté. Présentée par Sébastien MOUSSARD, Ingénieur Matériaux de la Matériautech, cette conférence a permis de mettre en avant les nouvelles sources de développement des matériaux plastiques et leurs applications innovantes.

 

Des plastiques plus performants

Les plastiques hautes performances constituent une alternative pertinente aux matériaux dits « classiques » car ils se caractérisent par des propriétés spécifiques : résistance à des températures supérieures à 250°C, résistance chimique, résistance à l’usure et à la corrosion...

Ces plastiques sont utilisés dans des secteurs de pointe comme l’aéronautique, la défense, l’électronique car ils permettent des applications plus exigeantes.

 

Les fonctionnalités des plastiques

L’intégration de marqueurs sous forme de cristaux micrométriques, incolores et non toxiques, permettent la traçabilité et la sécurisation des pièces plastiques.

La matière plastique peut se substituer à l’utilisation de certains métaux grâce à des propriétés de conductivité thermique et électrique. Il est même possible d’augmenter la valeur perçue par les consommateurs grâce à une apparence métal, une densité augmentée et un toucher froid métal.

Les plastiques à mémoire de forme et les plastiques autoréparables permettent également aux matières de retrouver leur forme initiale après déformation, soit sous l’effet de la température soit lorsque celle-ci est endommagée.

 

Des plastiques à forte valeur ajoutée

Les plastiques deviennent intelligents. Ils apportent désormais de la valeur ajoutée aux produits en multipliant les nouvelles fonctions. La plastronique est l’une des applications qui permet de rendre les pièces plastiques plus « intelligentes ». En effet, elle permet de diminuer le nombre d’opérations d’assemblage et d’alléger la pièce en intégrant dans le plastique des fonctionnalités électroniques.

La fonctionnalisation des films plastiques permet également l’augmentation du nombre de possibilités offertes par les supports : nouveaux design possibles, absence de boutons, pavé tactile, écrans pliables…

 

Des plastiques qui préservent l’environnement

La variabilité du prix des matières premières et leur raréfaction favorisent le développement des bioplastiques. Issus de matières « bio-sourcées », ces plastiques enregistreront une croissance fulgurante de +500% d’ici 2015. La prise en compte de l’environnement se traduit également par l’augmentation du recyclage des matières, notamment des bouteilles en PET.

 

Fabrication additive et plastiques

La conception de produits se transforme avec l’apparition de la fabrication additive, nouveau procédé de mise en forme d’une pièce par ajout de matière, couche par couche. Le principal atout de ce procédé est l’absence de conception et de fabrication d’outillage et la flexibilité qui en découle (réactivité, complexité des géométries, liberté de design, personnalisation…) .

 

Les plastiques évoluent sans cesse et apportent des solutions innovantes, répondant ainsi à des exigences techniques de plus en plus élevées. Tous les secteurs de marché sont concernés et intègrent progressivement ces nouvelles applications : impression 3D, écrans extra-plats ou flexibles, textiles intelligents … la plasturgie est sans conteste une filière d’avenir.

 

(1) Spécialiste des NTIC, Francis Pisani a visité plus de 32 pays dans le cadre d'un projet sur l'innovation entre 2011 et 2012. Il enseigne  à l’Institut des Etudes Politiques de Paris.

Télécharger le document

« Retour