x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Utilisation des ressources « à 100 % » : coûts cachés et point d’équilibre…

Mercredi 24 Juillet 2013  |  L'œil de l'expert
Utilisation des ressources « à 100 % » : coûts cachés et point d’équilibre…

Chaque entreprise a pour objectif de réduire ses coûts. Pour ce faire, il est courant de chercher à utiliser ses ressources (productives, organisationnelles…) à 100 % de leurs capacités. L’augmentation du pourcentage d’utilisation des ressources va alors diminuer le coût relatif de réalisation de tels services ou produits.
Plus schématiquement : avec autant, on va faire plus…

Néanmoins, à un certain seuil, cette approche peut augmenter les coûts de l’entreprise. Déjà, les derniers pourcentages de gain de productivité ne vont générer que de faibles économies de réalisation.
Ensuite, cette approche oublie le « coût du délai ». Ce coût augmente avec le taux d’utilisation des ressources (sur-sollicitation, engorgement des lignes, retards, baisses de qualité…).

Aussi, le coût total de réalisation réel (production + délais) se situe donc sur une sorte de point d’équilibre que chaque entreprise doit déterminer en fonction des tâches à accomplir, du niveau d’automatisation ou encore de son mode de management.

De multiples méthodes existent pour améliorer sa performance industrielle. Le CFP met à la disposition des entreprises des formations spécialisées orientées vers l’amélioration continue ou la réduction des coûts (le Lean, le SMED, le management 5S, la démarche TPM, Kaizen, Taguchi...).

Autant d’outils à la disposition des entreprises pour tendre vers ce point d’équilibre…

« Retour