x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

L'apprentissage et la formation en pleine réforme

Mercredi 13 Décembre 2017  |  L'œil de l'expert
L'apprentissage et la formation en pleine réforme

 

Le processus de réforme de la formation professionnelle est actuellement en cours de concertation et des négociations ont lieues afin de modifier le système actuel dans le but de valoriser l’investissement majeur dans les compétences.


Cette refonte à plusieurs objectifs :

  • Permettre une plus grande liberté professionnelle
  • Donner plus de droits à la formation professionnelle
  • Permettre aux salariés et aux entreprises de s’adapter aux mutations technologiques et de progresser en compétences

 

La feuille de route publiée par le gouvernement est liée au constat dressé par le gouvernement sur le marché de la formation professionnelle. 2 grands axes sont proposés :

1. Obtenir avec une transparence réelle de l’information sur les débouchés des formations suivies 2. Améliorer la qualité de l’offre attestée de manière indépendante

En savoir plus sur la réforme de la formation professionnelle

L’enjeu est donc de "libérer les salariés" de la complexité du système de formation professionnelle pour qu’ils construisent leur propre parcours de manière plus autonome et en deviennent acteurs. L'autre volonté essentielle de ce projet est de faciliter l'accès à la formation qualifiante sans intermédiaire. Pour cela le gouvernement propose de doter tous les actifs de la capacité de se former dans une logique qualifiante et de façon autonome, qui ne dépend pas d’un intermédiaire.

Ainsi, le CPF (compte personnel de formation) sera "renforcé" et rendu plus facile d’accès grâce à aux supports technologiques car il est un support essentiel au développement des mesures à venir. Cette réflexion aboutira à la présentation d’un projet de loi prévu pour le premier semestre 2018. « Quatre groupes de travail réunissant les partenaires sociaux, les régions, les chambres consulaires et des experts, avec l’appui de France Stratégie, ont été mis en place pour travailler à rendre le système plus réactif et de mieux prendre en compte les besoins des entreprises ».

« Retour