x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Le recyclage des déchets plastiques, un enjeu de taille...

Mardi 31 Octobre 2017  |  L'œil de l'expert
Le recyclage des déchets plastiques, un enjeu de taille...

Le recyclage du plastique est un enjeu de plus en plus crucial au fil du temps. Du fait des volumes impliqués à l’échelle mondiale, recycler le plastique devient une industrie. Mais la question concerne aussi bien les consommateurs qui peuvent avoir une influence sur la consommation, le gaspillage et le taux de recyclage du plastique. Nous verrons dans cet article quelques cas de mise en pratique du recyclage.

 

Pentatonic utilise des mégots de cigarette et des bouteilles en plastiques afin de les recycler

Cette start up basée au Royaume-Uni fabrique des pièces d’ameublement et des objets à usage domestique. Il s’agit là d’un nouvel exemple de réutilisation de déchets recyclés pour la production d’autres objets.
Ce procédé permet de donner une seconde vie à aux déchets indésirables et problématiques que sont les bouteilles en plastique, les mégots de cigarette ainsi que les smartphones usagés.

Ainsi, cette entreprise peu utiliser des ordures polluantes pour en faire un matériau de base dans le but de fabriquer du mobilier design. Une collaboration a été établie avec des entreprises européennes spécialisées dans la gestion des déchets afin d’identifier les matériaux pouvant être utiles à la construction de meubles.

Parmi les matériaux utilisés, nous retrouvons le polyéthylène des bouteilles en plastique ainsi que le polypropylène des couvercles de gobelets et autres bouteilles de lait. Ces matériaux apparaissent comme étant intéressants, car ils sont résistants et capables de supporter du poids, ce qui est idéal pour la fabrication de tables et de chaises.

Source : citizenpost.fr

 

La Hollande va construire ses routes avec du plastique recyclé…

La Hollande s’apprête à construire les premières routes entièrement construites en plastique recyclé, récupéré dans les océans.

Après avoir inventé la première « piste cyclable solaire », pour permettre aux gens circulant à vélo de consommer encore moins d’énergie Rotterdam sera la première ville au monde sur laquelle les voitures cesseront de rouler sur de l’asphalte, pour circuler sur des résidus de plastique repêché dans les océans.

Des blocs préfabriqués de plastique recyclé, creux, qui s’emboîtent entre eux à la façon d’un gigantesque Lego : C’est ainsi que le projet PlasticRoad, à l’initiative de la société VolkerWessels, propose de donner une seconde vie aux résidus repêchés dans les océans. Cette idée simple et révolutionnaire permettra ainsi de dépolluer les eaux tout en permettant la construction des routes !

Les voies de circulation ne seront pas fabriquées avec de l’asphalte dérivé d’hydrocarbures, qui génère de la pollution atmosphérique et entraîne la consommation de ressources pétrolières.

À l’inverse, les résidus de plastique qui s’accumulent dans la mer représentent un véritable problème et un casse-tête environnemental : que faire de tous ces déchets ? Grâce à ce projet de routes en plastique, plus besoin de les brûler ni de les enterrer : on pourra au contraire recycler ce plastique en masse, et même créer de la valeur avec, ce qui encouragera assurément la dépollution des océans !

Source www.aidersonprochain.com

Veolia va multiplier par cinq son activité de recyclage des plastiques

Le plastique rejeté dans les océans représente un problème majeur. L'entreprise Véolia ne réalise elle-même qu'une infime partie de son chiffre d'affaires sur cette activité.

Si les tonnages recyclés doublent d'ici à 2025, comme le prévoit une étude du cabinet Grand View Research, le marché mondial du recyclage représentera alors 56,8 milliards de dollars en 2025. C'est pourquoi « Veolia prévoit de multiplier par cinq son chiffre d'affaires en recyclage de plastique d'ici à 2025, pour atteindre à cet horizon un milliard d'euros », a annoncé Antoine Frérot. La croissance viendra des volumes  traités, avec une augmentation de la capacité de ses trois sites européens et de nouveaux sites, dont un en France en préparation.

Veolia compte réaliser une partie de ce chiffre d'affaire en Asie dans des pays notamment comme la Chine soucieuse d'environnement depuis que la pollution y est le principal motif de contestation.

Source : www.lesechos.fr

 

« Retour