x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Optimisation et développement des process

REF: 185

Eligible CIF

Rhéologie appliquée à l'injection et à la simulation du moulage

Durée: 2x2 jours

Rhéologie appliquée à l'injection et à la simulation du moulage

L'analyse de l'écoulement d'une matière plastique à l'état fondu permet de modéliser son comportement pendant chaque phase du cycle d'injection : plastification, injection, maintien, refroidissement. Cette formation apporte les connaissances nécessaires pour comprendre l'intérêt de l'utilisation de la simulation de moulage.
  • Maîtriser le procédé de moulage par une meilleure connaissance des matières plastiques et de leur comportement à l'écoulement
  • Optimiser les outillages et la qualité des pièces moulées

Etudier le comportement des polymères thermoplastiques à l’état fondu :

  • Les différents comportements : visqueux, élastique, visco-élastique
  • Corrélation structure / comportement, structure / propriétés

 

Analyser les principes physiques du procédé de moulage :

  • Etude du cycle de moulage
  • Etude des paramètres de moulage
  • Optimisation des temps de refroidissement
  • Etude des transferts de chaleur

 

Appréhender les principes de base de la simulation du moulage, et corréler la réalité et la simulation :

Etude de la simulation :

  • Caractéristiques matière
  • Modélisation empreinte
  • Lois de comportement
  • Moyens de calcul
  • Possibilités et limites

 

Mise en relation des résultats théoriques et pratiques :

  • Résultats obtenus, interprétation
  • Influence des paramètres de moulage
  • Propriétés de la pièce moulée

 

Etude de cas :

  • Exemple d’application sur système CAO

Pré-requis :

  • Connaissance des matières plastiques

 

Public concerné :

  • techniciens et ingénieurs des services de production
  • bureaux d'étude et recherche et développement

(taille maximum du groupe : 12 personnes)

Théorie active étayée d'exemples d'application sur CAO et d'études de cas industriels.