x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
Evénements
Evénements

Remise des CQP : Le 7 novembre dans les locaux d'Allizé-Plasturgie

Mercredi 15 Janvier 2020  |  Evénements
Remise des CQP : Le 7 novembre dans les locaux d'Allizé-Plasturgie

C’est au sein du siège d’Allizé-Plasturgie, à Lyon 8ème, que Fabrice Bachelier, dirigeant de l’entreprise Georg Utz à Bressolles (01), administrateur d’Allizé-Plasturgie Auvergne-Rhône-Alpes, a introduit la cérémonie de remise des CQP, jeudi 7 novembre dernier, en présence d’une soixantaine de participants. Les « futurs diplômés », leurs familles, les dirigeants et DRH des entreprises concernées.

L’occasion de célébrer la réussite des salariés, dans un lieu dédié au travail collaboratif, au partenariat avec les industriels de la filière Plasturgie et Composites, et plus largement à la formation, car à quelques pas du bâtiment d’Allizé-Plasturgie, se situe la plus importante plateforme technique de plasturgie en France.

Un rapide tour d’horizon de la filière pour rappeler que la région Auvergne-Rhône- Alpes, forte de 800 entreprises et près de 25 000 salariés, affiche un chiffre d’affaires de plus de 6 milliards d’Euros dans notre région , et se positionne au premier rang en termes d’effectifs dans le secteur de la plasturgie et des composites au niveau national.

Allizé-Plasturgie Auvergne-Rhône-Alpes recense plus de 500 adhérents, représentatifs des différentes typologies d’entreprises de la plasturgie, et a vocation à défendre les intérêts de ses industriels, notamment dans le domaine de l’emploi.

Magali Mony, directrice du développement et de l’innovation pédagogique du CFP (Conseil Formation Plasturgie), a présenté le plan d’action amorcé et les nouveaux moyens déployés afin de faciliter l’acquisition des compétences et optimiser les déplacements des apprenants : e-learning, plateforme de gestion des formations, enseignement au sein de notre centre de formation ou en entreprise, renforcement du tutorat des formateurs...

 

Le cqp : nouvelle vision, nouvelles perspectives professionnelles pour les collaborateurs diplômés

Pour rappel, la Commission Nationale Paritaire pour l’Emploi de la Plasturgie, a créé un dispositif de certifications de qualification professionnelle pour les salariés et entreprises de la branche articulée autour de 3 axes tels que la reconnaissance des compétences des salariés par la délivrance d’une certification professionnelle en adéquation avec le métier exercé, l’acquisition de nouvelles compétences, l’élaboration d’un parcours professionnel, la professionnalisation de nouveaux embauchés.

Un dispositif de certification qui se décline par la voie de la formation (parcours de développement individualisé) ou par le biais de la validation des acquis de l’experience. A noter l’existence de 18 CQP dans notre filière.

L’efficience du CQP (certificat de qualification professionnelle) n’est plus à démontrer et a déjà fait ses preuves auprès de nombreuses entreprises de notre filière.

La remise des certifications professionnelles a été un véritable temps fort au cours duquel, salariés, dirigeants, responsables RH ont apporté leur témoignage.

L’acquisition de nouveaux savoir-faire, via le CQP résulte d’une démarche collective impliquant, les entreprises, les salariés et les formateurs.

Au sein des sociétés, les motivations qui ont conduit à choisir ce dispositif de formation sont très diverses. Ainsi la société Alphaform du Groupe Guillin, a fait le choix de former un salarié, qui a intégré l’entreprise par le biais de l’Intérim. Une manière de permettre une montée en compétences mais aussi de fidéliser ses collaborateurs.

Selon la direction de Baxter, le CQP favorise la richesse, l’interaction et la découverte de nouvelles cultures d’entreprise. Le salarié, quant à lui, qui avait sollicité personnellement cette formation, a exprimé sa satisfaction au regard de la qualité de l’accompagnement pédagogique durant le cursus.

Pour Jean-Louis Caillat, DRH de Epsotech, la nécessité de former s’impose telle une évidence. Trois collaborateurs ont obtenu leur CQP et trois autres salariés avaient été formés l’année dernière.

Nathalie Paulet, Responsable des Ressources Humaines et Audrey Gardaz, Responsable Formation du Groupe Frésénius Medical Care Smad, présentes lors de l’évènement, ont confirmé l’efficacité du CQP, une solution de formation concernant différents métiers du secteur de la plasturgie et ont précisé qu’une remise des CQP était programmée sur leur propre site, pour 45 salariés.

Autre exemple qui a suscité l’intérêt des participants : le cas de Julie, opératrice intérimaire à ses débuts, qui, suite à l’obtention d’un CQP Qualité, est devenue Responsable QHSE au sein du Groupe Médicos Plastic Verchère. Fabrice Bachelier, dirigeant de Georg Utz, a encouragé deux collaboratrices de son entreprise, à passer le CQP ainsi que d’autres salariés. Succès au rendez-vous pour ces deux femmes, qui souhaitaient fortement évoluer et sont désormais plus confiantes dans leur mission aujourd’hui grâce à l’acquisition de nouveaux savoir-faire. D’autres membres de l’équipe ont témoigné leur satisfaction et leur sentiment d’appartenance à l’entreprise. « On est une famille et nous partageons les mêmes valeurs. L’obtention de cette certification est un véritable tremplin professionnel pour tous » a souligné un chef d’équipe de l’entreprise.

Enfin, un collaborateur de Vercors, accompagné de son épouse et de sa petite fille, s’est vu décerner le CQP de monteur régleur. « Il est important de former son personnel et de l’accompagner sur le long terme. Il est impossible de faire l’économie de cette démarche. » a affirmé Philippe Remenieras, dirigeant de l’entreprise Vercors.

 

Le cqp, via un projet collectif de vae (validation des acquis de l’expérience)

La société Mecelec, quant à elle, s’est prêtée au dispositif du CQP d’une manière différente, en proposant un projet collectif de VAE, cofinancé par le fongecif et l’adefim, à ses salariés expérimentés. Des témoignages enthousiastes de Cyrielle Evrard, la DRH et de son équipe ont souligné le caractère particulièrement valorisant de cette action pour les salariés.

Lors de cette rencontre, Isabelle Jourdan- Campigli, chargée de projets à la Direccte, était présente à deux titres : l’accompagnement de la filière plasturgie, et son implication dans le déploiement de l’usage de la VAE dans les pratiques RH des entreprises, tous secteurs professionnels confondus au niveau du territoire Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette dernière a souligné le sens de la démarche d’obtention d’un CQP par la VAE, et de cette cérémonie qui illustrent parfaitement la convergence d’intérêts entre l’entreprise et ses salariés.

Le CQP est un repère concret dans un parcours professionnel et permet aux collaborateurs de développer et de certifier leurs compétences. Un défi majeur dans la stratégie de l’entreprise, dans un contexte où la nécessité de développer les savoir-faire professionnels s’accélère fortement ! Cette démarche de VAE génère une reconnaissance professionnelle et aussi personnelle. Le salarié certifié a un nouveau regard sur son travail, une meilleure prise en compte de son environnement professionnel, des points qui contribuent à la réussite de son activité dans un collectif de travail. Plus de 4000 personnes sont certifiées par la VAE, tous certificateurs confondus, sur notre région.

A cet effet, l’implication de la Directrice et la responsable RH de Mecelec sont à souligner, tout comme les acteurs de la certification, dont Claude Lombard, Directeur Clientèle du CFP (Conseil Formation Plasturgie).

Il est important de savoir également, qu’en Auvergne-Rhône-Alpes, un projet collectif de VAE ( soutenu et co financé par la Direccte et le Conseil Régional Auvergne- Rhône-Alpes) est en cours pour les entreprises et les métiers de la plasturgie, et se poursuit en 2020.

Toutes les entreprises et les salariés intéressés peuvent s’informer via le lien ci-joint https://www.plasticampus.fr/accueil/formations/ vae/ et le rejoindre. Après avoir chaleureusement félicité les lauréats, Fabrice Bachelier a conclu : « Nous comptons sur les salariés diplômés pour être les ambassadeurs de ce dispositif de formation qui permet une véritable montée en compétences et optimise l’employabilité. Allizé-Plasturgie et le GEP (Groupement Employeur Plasturgie) devront témoigner d’une grande polyvalence et poursuivre leurs démarches dans la voie de la formation. »

Christine Poupon
Secrétaire de Direction
Allizé-Plasturgie Auvergne-Rhône-Alpes

« Retour