x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Etre tuteur : intégrer, accueillir, développer les compétences

Mardi 22 Novembre 2016  |  L'œil de l'expert
Etre tuteur : intégrer, accueillir, développer les compétences

L’entreprise et ses divers métiers sont en constante évolution. Le tutorat aide à mieux intégrer les nouveaux arrivants, professionnaliser son personnel, développer les compétences et maintenir les savoir-faire.

Dans le cadre du contrat d'alternance ou du contrat Emploi d'avenir, le tuteur peut participer à toutes les étapes : élaboration du programme, bilan, validation...
Pour cela, l’employeur doit lui permettre de disposer du temps nécessaire pour exercer ses fonctions et se former. Le tuteur suit l’apprenant, le conseille, le sanctionne (positivement et négativement) et l’accompagne tout au long de son contrat ou de sa période (et si possible après).

Il représente un véritable enjeu pour le développement des ressources humaines et veille notamment à :

  • Accueillir, aider, informer et guider les bénéficiaires des contrats et des périodes de professionnalisation pendant la durée de leur parcours de formation
  • Organiser l’activité des salariés concernés dans l’entreprise et contribuer à l’acquisition des savoir-faire professionnels
  • Veiller au respect de l’emploi du temps du salarié
  • Assurer la liaison avec les organismes de formation
  • Participer à l’évaluation du suivi de la formation

Le tutorat : paroles de salarié, une video de l'Opcalia

 

Le tuteur joue un rôle clé dans le parcours de professionnalisation des salariés et il veille à la transmission des savoir-faire et peut mobiliser toute l’équipe pour mener à bien sa mission. Au-delà de son professionnalisme et de son expertise métier, le tuteur doit donc intégrer une dimension pédagogique et organisationnelle.

« Retour