x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Impression 3D : une alternative à la fabrication de moules par injection

Lundi 26 Septembre 2016  |  L'œil de l'expert
Impression 3D : une alternative à la fabrication de moules par injection

Le principal frein à l’utilisation de ce procédé est le développement de moules d’injection souvent coûteux et chronophage. Généralement en acier ou aluminium, les moules à injections passent par des phases d’usinage et de finition du moule demandant un réglage précis et méthodique. Avant de démarrer la création du moule en métal, les fabricants ont peu d’options pour tester et ajuster les réglages pour obtenir leurs nouvelles pièces.

Aujourd’hui, les possibilités offertes par l’impression 3D bouleversent les habitudes de production. Certaines sociétés ont choisi l’impression 3D pour la fabrication de leurs moules par injection. Cette solution leurs apporte un gain très important en termes de rapidité et de réactivité par rapport aux demandes clients. En choisissant cette nouvelle méthode, les entreprises tendent à optimiser le processus de conception de leurs pièces injectées ce qui leurs permettraient de faire passer le temps de fabrication d’un moule d’injection de six semaines à seulement 3 jours avec l’impression 3D.

Cette méthode de production des moules est complémentaire et ne vient pas remplacer la fabrication traditionnelle des moules à injection. Elle ouvre un nouveau champs des possibles et permet par exemple d’envisager la production des pièces en petite série.

L’impression 3D nous conduit à repenser les business model futurs des entreprises, à évoluer.
Pour aller plus loin, découvrez toutes les informations disponibles sur l'impression 3D dans la plasturgie.

« Retour