x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
L'œil de l'expert
L'œil de l'expert

Préparation Opérationnelle à l’Emploi : une mesure constructive pour faciliter les recrutements et l’insertion professionnelle

Jeudi 28 Mars 2019  |  L'œil de l'expert
Préparation Opérationnelle à l’Emploi : une mesure constructive pour faciliter les recrutements et l’insertion professionnelle

Préparation Opérationnelle à l’Emploi : une mesure constructive pour faciliter les recrutements et l’insertion professionnelle

Finalité de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi

Christine Doucement, Directrice de l’Agence Pôle Emploi d’Oyonnax, et partenaire de l’opération menée avec des plasturgistes d’Oyonnax, a apporté un éclairage sur le fonctionnement de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi et l’implication des différents acteurs dans le dispositif :

« La POEC répond à un besoin de recrutement collectif identifié par la branche professionnelle ou un ensemble de sociétés, étudié en partenariat avec le Pôle Emploi. En revanche, la POEI (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle) s’inscrit dans la démarche d’une entreprise en particulier. L’objectif commun de ces modules, est de faciliter l’accès rapide à l’emploi (contrat de professionnalisation, CDD, CDI…).

Dans le cadre de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi, collective ou individuelle, la Méthode de Recrutement par Simulation proposée par le Pôle Emploi, permet de réaliser une présélection des candidats. Dans un premier temps, les conseillers de Pôle Emploi s’attachent à analyser les postes à pourvoir, et à déceler les habiletés exigées dans la fonction. Les entreprises qui nous sollicitent, nous informent sur leurs besoins en compétences, ce qui nous permet de définir des exercices concrets en lien avec l’entreprise, afin d’évaluer les candidats issus de milieux professionnels diversifiés. A noter que ces exercices, sont systématiquement testés au préalable par les salariés de l’établissement. A l’issue de l’application de la MRS et forts de leur succès aux tests, les candidats échangent au cours d’un entretien avec les dirigeants qui établiront une liste en fonction de leurs préférences. En parallèle, les candidats sont invités à faire part de leur choix d’une entreprise. La Préparation Opérationnelle à l’Emploi, collective ou individuelle, se décline sur 400 heures maximum, pré-qualifie le candidat et implique un engagement du dirigeant qui sera amené à proposer un contrat de travail (CDD, contrat de professionnalisation, CDI…).

Le dispositif de Préparation Opérationnelle à l’emploi collective a été expérimenté par des industriels de la plasturgie, membres du Groupement d’achats RONAX d’Oyonnax.

 

Retour sur une expérience dédiée au recrutement de techniciens, au sein d’entreprises de la Plastics Vallée.

RONAX, est l’un des principaux groupements d’achats de la plasturgie, implanté à Oyonnax. Au printemps dernier, pour remédier à des difficultés récurrentes de recrutement sur le territoire, le groupement d’achats a eu l’idée d’impulser, en partenariat avec Allizé-Plasturgie Auvergne Rhône-Alpes et le CFP, une opération de recrutement et de formation, auprès de ses adhérents, via le dispositif de la POEC (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective).

Dans ce contexte, Patricia Picart, collaboratrice de RONAX, sensibilisée aux problématiques de recrutement des industriels, s’est exprimée sur le sujet :

« Les adhérents de notre groupement réunis en commission Sociale sous la Présidence d’Emmanuelle Perdrix ont fait part de leur souhait de recruter des techniciens, notamment des monteurs-régleurs, et des opérateurs dotés de potentiel. Comme nous le savons déjà, la filière plasturgie souffre d’un déficit d’image et notre préoccupation commune est de donner une image attractive de notre industrie afin de faciliter le recrutement. De fait, dès mai 2018, nous avons amorcé un plan d’action, visant en premier lieu, à recenser les besoins précis de nos adhérents industriels. Le démarrage de l’opération s’est déroulé en juillet 2018, en collaboration avec les équipes d’Allizé-Plasturgie, du Pôle Emploi, du CFP (Conseil Formation Plasturgie), et de l’OPCA DEFI pour le volet financement. Une analyse des attentes de nos industriels a mis en exergue un besoin de recruter 13 monteurs régleurs et de 7 opérateurs pour les entreprises Grand Perret, VIP, Rovip, VapePlast, Plastibell Sr2P, Plastibell Pharma. Nous étions en relation avec Pôle Emploi pour la communication des offres aux demandeurs d’emploi. Les dirigeants concernés ont défini au préalable, une liste précise des profils recherchés pour leurs entreprises respectives. Après l’élaboration d’un audit des postes, les conseillers de Pôle Emploi ont proposé la méthode MRS et organisé des tests dans les locaux de Ronax à la fin de l’été 2018. Des candidats se sont rapidement positionnés sur le poste de monteur-régleur qui leur semblait plus attractif. A l’issue d’un job dating organisé pour finaliser l’action, 7 candidats ont été retenus par les industriels impliqués dans l’action. Chacun est réellement satisfait du dispositif. C’est un système gagnant pour tous : les candidats sont ravis, car bien encadrés et valorisés. En parallèle, cette opération est bénéfique pour les entreprises qui accueillent des stagiaires fortement motivés. Il existe une vraie émulation. Le seul point délicat est de missionner des tuteurs disponibles dans l’entreprise afin de suivre le candidat lors de son parcours de formation. Nous envisageons de renouveler l’opération. Pour réaliser ce projet, nous proposerons deux réunions d’informations distinctes pour nos deux offres afin d’optimiser le recueil de candidatures : l’une pour le poste de monteur-régleur, la seconde pour le poste d’opérateur. Nous avons à cœur de redorer l’image de nos métiers et c’est avec confiance et enthousiasme, que nous nous sommes lancés dans cette action. La MRS est un outil rôdé qui a déjà fait ses preuves à maintes reprises. Cette opération est fédératrice pour nos adhérents et confère une dimension sociale à Ronax. »

La POEC : une première pour l’entreprise VAPE PLAST à Izernore (01). La Directrice des Ressources Humaines, Pierrette Lapierre a évoqué son expérience :

« Nous sommes membres de Ronax, et avons fait le choix de nous impliquer dans la démarche en vue de recruter 3 monteurs-régleurs. Par le biais du dispositif de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective, et suite à l’épreuve des tests d’habileté, nous avons rencontré l’ensemble des candidats retenus au cours d’un entretien professionnel. Les demandeurs d’emplois avaient des profils très différents. A fin de la session, nous avons proposé un contrat à durée déterminée à un candidat motivé et volontaire. Ce dernier a effectué sa formation de 140 H et un stage de 10 jours dans les locaux de Vape Plast. Ce stage est une première expérience en milieu industriel, et nécessitera bien entendu une mise en pratique et un perfectionnement sur plusieurs mois pour atteindre le niveau de compétences d’un monteur-régleur. Cependant, la démarche de la POEC est réellement pertinente car elle permet au dirigeant de bénéficier d’un accompagnement professionnel, d’effectuer un recrutement rapide et sécurisé, fondé sur le respect d’un engagement mutuel à long terme, entre l’employeur et le salarié. »

En parallèle, une Préparation Opérationnelle à l’Emploi individuelle a été réalisée au sein de Nemera à la Verpillière (38) afin de recruter des opérateurs. Elodie Mermet, HR Business Partner de l’entreprise a témoigné :

« Nous avons amorcé une action de POEI comme outil d’accompagnement de notre croissance car nous avons de nombreux recrutements d’opérateurs de production. De fait, pour faciliter la mission, notre choix s’est orienté vers un partenariat avec le Pôle Emploi, Opca Défi et le CFP de Lyon (Conseil en Formation Plasturgie). Nous avons eu recours à la Méthode de Recrutement par simulation. Suite à une analyse des postes à pouvoir au sein de notre société, une série d’exercices a été proposée par Pôle Emploi aux candidats volontaires, en adéquation avec les exigences des emplois à pourvoir. Par la suite, un manager de production et un collaborateur RH de Nemera ont organisé des entretiens afin d’évaluer le potentiel et le savoir-être des candidats. Les critères de motivation de ces derniers étant : la découverte de l’industrie, un fort intérêt pour le secteur pharmaceutique et la proximité géographique du lieu de travail.

Dix personnes ont été retenues pour suivre la formation de Conducteur de procédé de transformation en plasturgie d’une durée de 140 heures. Cette dernière, dispensée par un formateur du CFP, a démarré le 19 décembre 2018 pour s’achever le 25 janvier 2019. Le temps de la formation était partagé entre l’entreprise Nemera et les locaux du CFP. En complément, un stage de 70 heures, organisé sur deux semaines, au sein de notre établissement, a permis à chaque candidat de mettre en pratique ses nouveaux acquis techniques, sous la responsabilité d’un tuteur, collaborateur de Nemera. Le stage, programmé du 28 janvier au 8 février 2019, a permis d’aborder différents aspects de la production : le conditionnement, le contrôle qualité, la traçabilité de production, l’injection, l’assemblage…

A l’issue des différentes étapes, une évaluation finale préparée par des formateurs du CFP a amené les candidats à présenter leur mission. Le résultat du bilan a été positif. Deux personnes se sont désistées pour raisons personnelles. Toutefois, Nemera a proposé aux candidats présents, 6 contrats à durée indéterminée, et 2 contrats à durée déterminée. Au-delà des procédures et de l’aspect technique, ces postes requièrent beaucoup de rigueur, la qualité étant au cœur de notre activité pour servir les patients qui utilisent quotidiennement nos produits.

Nous exprimons notre entière satisfaction au regard de la POEI et apprécions le professionnalisme des différents acteurs qui nous ont accompagnés dans la démarche. Cette année, nous avons prévu de recruter 30 opérateurs de production et serons amenés à réitérer notre action fin 2019. »

 

Une opération à renouveler

L’action POE, collective ou individuelle, grâce à un accompagnement de Pôle Emploi, permet de faciliter l’intégration de demandeurs d’emplois, et de leur donner un accès rapide aux métiers en tension dans notre industrie. Une réelle satisfaction pour les candidats qui bénéficient d’une offre de poste de qualité, d’un bon accueil au sein d’une entreprise et d’une formation technique d’avenir.

Des atouts incontestables pour les entreprises : une présélection pertinente des stagiaires grâce à la Méthode de Recrutement par Simulation de Pôle Emploi, un accompagnement professionnel des formateurs du CFP, un stage dans la société avec le soutien d’un tuteur pour une formation répondant aux besoins spécifiques de l’entreprise.

Cette issue positive démontre bien une ouverture et une volonté tant de la part des candidats qui, non issus de l’industrie font preuve de capacité d’adaptation en se formant aux métiers de notre filière, et de la part des entreprises qui jouent le jeu de la mise en place de nouvelles méthodes de sélection et de recrutement.

 

FOCUS NEMERA :

Plus de 1 900 employés dans le monde

  • 4 usines de fabrication : La Verpillière (38), Le Tréport (76), Neuenburg en Allemagne et Buffalo Grove aux Etats-Unis
  • 1 Centre d’Innovation et le siège social : La Verpillière (38) Leader mondial dans la conception, le développement et la fabrication de solutions d’administration de médicaments.
  • Domaines d’expertise : ophtalmique (compte-gouttes sans conservateurs), pulmonaire (inhalateurs), parentérale (injecteurs, stylos à insuline, dispositifs de sécurité), ORL (pompes et valves pour vaporisateurs), dermique et transdermique (systèmes de diffusion sans reprise d’air).
    Solutions pour l'industrie pharmaceutique, développement de dispositifs personnalisés et fabrication à façon pour des clients dans le domaine de la santé.

 

FOCUS RDP :

Groupe plasturgiste, dont le siège est basé à Izernore (01) comprenant les sociétés VapePlast, Atip, VulpiPlast, Plastifal, RDP Développement, Little Bottle et deux sites à l’étranger : DP Plast en Pologne et SP Plast en Slovaquie.

  • Domaines d’expertise : Le Groupe RDP conçoit et réalise des pièces plastiques pour les marchés de l'électronique, l'électricité, l'automobile, l'éclairage, le bâtiment, la domotique, la bagagerie, la sécurité, le sport, le médical mais aussi pour la puériculture et l'alimentaire.

Le Groupe RDP a développé ses compétences techniques grâce à un véritable savoir-faire et maitrise parfaitement les technologies de l'injection, de l'injection soufflage, du surmoulage et du marquage.

 

« Retour