x En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus...
>> Recherche avancée
Actualités
Témoignages
Témoignages

Jacques Perrier - Passionné par son métier de formateur

Mardi 29 Septembre 2020  |  Témoignages
Jacques Perrier - Passionné par son métier de formateur

Jacques Perrier a mis sa blouse de formateur, il y a une dizaine d’années, après un long chemin dans l’industrie. Fort de son expérience industrielle, il aime transmettre et voir évoluer les personnes qu’ils forment. Chaque formation est unique selon lui. Jacques s’adapte. Jacques s’investit. Jacques nous raconte.

 

C'est quoi aujourd'hui le métier de formateur ?

Pour moi, c’est être capable de repérer les compétences manquantes à chaque individu composant un groupe et de définir un programme pédagogique ou un parcours spécifique pour le faire progresser ; il faut donc être capable de s’adapter sans cesse aux méthodes, technologies, moyens et ressources utilisés par l’entreprise cliente.

Qu'est-ce qui te plaît dans ce métier ?

La diversité des entreprises, des produits, des méthodes et des personnes rencontrées ; c’est très enrichissant.

Que penses-tu des formations multimodales ?

C’est une évolution indispensable et nécessaire. Ça permet au CFP d’enrichir son offre de formation et de répondre aux attentes d’un public avec des attentes et des besoins différents. La formation à distance permet d’acquérir des bases et le présentiel permet de les ancrer par des travaux pratiques. Plus tard nous pourrons développer des modules d’e-training qui pourrons consolider les acquis d’une formation réalisées quelques trimestres auparavant. Et pourquoi pas un e-support qui permettrait d’aider à la résolution de problèmes à distance via des applications de réalité augmentée par exemple. Mais il faut garder à l’esprit que nous devons répondre aux attentes de chaque individu et pour certains du Full présentiel sera nécessaire.

La crise sanitaire nous a donné l’opportunité d’accélérer le déploiement des formations multimodales ; cette crise a déjà réduit les déplacements et les contacts physiques entre les personnes avec les opportunités de réduction de coût en regard.

Quelles sont les principales difficultés de ce métier ?

La principale difficulté est d’ordre logistique car il faut accepter les nombreux déplacements car notre présence en entreprise est le cœur de notre métier. Tous les formateurs préfèrent être en entreprise pour travailler sur des cas d’applications pratiques et être en lien avec le terrain.

Il faut développer des compétences pour être capable de s’adapter à des situations très variées.

Variées techniquement et humainement également. L’approche client est également très importante ; d’ailleurs la qualité des relations entre formateur, consultant clientèle et assistante commerciale est fondamentale dans cette approche.

Quelles sont les qualités nécessaires à ce métier ?

Beaucoup d’écoute et d’empathie, alliées à de solides compétences techniques et pédagogiques

Une formation réussie, c’est quoi ?

C’est quand tu arrives à rendre ta formation interactive, à créer une dynamique de groupe, enrichissante pour tout le monde.

 

Jacques a un CV long comme le bras. Technicien analyse de la valeur, technicien bureau d’étude, technicien méthodes. Puis Projeteur concepteur de produit en bureau d’études chez Thomson. Il a travaillé avec des équipes asiatiques et américaines, puis développé des gammes de TV et meubles pour IKEA. Formateur pendant 3 ans puis responsable de bureau d’études, l’appel de la formation a été trop fort, il est revenu au CFP en 2017 pour reprendre un poste de formateur conception.

« Retour